Close

Photography, Books

Extraits.
20×26 cm. 200 pages.

J’introduis couramment mon travail de photographie par la définition suivante :
Caldeira : vaste dépression, circulaire ou elliptique,
généralement d’ordre kilométrique, située au coeur de certains grands édifices volcaniques et résultant d’une éruption qui vide
la chambre magmatique sous-jacente.
Cet attribut géographique imprègne l’idée d’une frontière obstruant la vue, lointaine, peu atteignable, des parcours et des idées ; c’est en cette scène que se jouent les échappatoires – fuite d’un systématisme – où s’y traduisent d’intrinsèques
voyages, sur d’autres courants, parallèles, fuyant à l’intérieur en d’invisibles et miscibles perceptions.
Par cette introduction, je prends le paysage à bras le corps afin de s’y faire rencontrer les éléments, les masses, d’y intégrer le territoire et de comprendre ses influences, ses fluxs.

Date: